Skip to content

Qu'est-ce que tu lis ? Posts

Journal d’un homme heureux – Philippe Delerm

Posted in Journal

Ô temps, suspends ton vol !
Qu’il est agréable de faire une pause, une vraie pause, dans la course effrénée de nos vies. Dans ce journal, écrit entre 1988 et 1989, Philippe Delerm prend son temps, retient le temps, regrette le temps qui passe et tente au fil des mots d’ancrer le navire de son existence au port de ces jours heureux.

Voir la suiteJournal d’un homme heureux – Philippe Delerm

L’été où il faillit mourir – Jim Harrison

Posted in Nouvelles, and Romans

Et au milieu coule une merveille
Amateur de grandes épopées, j’apprécie également à l’occasion la lecture d’un recueil de nouvelles. Lorsqu’en plus ce florilège d’histoires courtes est issu de la plume de l’un de mes auteurs favoris, le plaisir n’en est que plus grand.

Voir la suiteL’été où il faillit mourir – Jim Harrison

Mémoire de mes putains tristes – Gabriel García Márquez

Posted in Romans

A la découverte d’un monument de la littérature
En entamant ma lecture, je ne connaissais de Gabriel García Márquez que la réputation de monument mondial de la littérature. Dans mon esprit, je m’étais fait l’image d’un auteur qui serait le pendant sud-américain de Jim Harrison, c’est-à-dire un écrivain sans fioritures, à la plume virile mais empreinte de poésie voire de mélancolie… eh bien c’est exactement ce que j’ai trouvé dans cette oeuvre !

Voir la suiteMémoire de mes putains tristes – Gabriel García Márquez

Dans les forêts de Sibérie – Sylvain Tesson

Posted in Essais

Qu’importe le flocon pourvu qu’on ait l’ivresse
Lorsque l’intrépide écrivain-aventurier Sylvain Tesson décide de s’exiler quelques temps pour se poser et souffler un peu il ne fait pas les choses à moitié : six mois, rien que ça, dans une cabane, non pas au Canada, mais dans une contrée qui n’a rien à lui envier côté climat, la Sibérie.

Voir la suiteDans les forêts de Sibérie – Sylvain Tesson

La tête de l’emploi – David Foenkinos

Posted in Romans

Le style de l’emploi
Lire un roman de David Foenkinos est devenu pour moi un acte de littérature un peu désinvolte, c’est-à-dire similaire à l’idée de regarder une série sans lui être vraiment fidèle, en sachant que j’ai peut-être raté un ou deux épisodes depuis la dernière fois sans que cela ne porte préjudice à la compréhension de l’intrigue générale.

Voir la suiteLa tête de l’emploi – David Foenkinos