Skip to content

Étiquette : français

Le pire des mondes – Ann Scott

Posted in Romans

Telle est réalité
Premier roman lu dans ma seconde vie (celle de père, vous suivez ?), Le pire des mondes n’est pas fait pour me rassurer quant à l’avenir de mon fils et à celui de l’humanité en général. L’auteur y dépeint tous les travers d’une époque dirigée par les médias, la télé-réalité, la violence gratuite et le virtuel.

Journal d’un homme heureux – Philippe Delerm

Posted in Journal

Ô temps, suspends ton vol !
Qu’il est agréable de faire une pause, une vraie pause, dans la course effrénée de nos vies. Dans ce journal, écrit entre 1988 et 1989, Philippe Delerm prend son temps, retient le temps, regrette le temps qui passe et tente au fil des mots d’ancrer le navire de son existence au port de ces jours heureux.

Dans le jardin de l’ogre – Leïla Slimani

Posted in Romans

Cinquante nuances d’écrits
Ça commençait mal. En entamant ce premier roman de Leïla Slimani, j’ai d’abord cru être tombé sur une homonyme de l’auteur récemment auréolée du Prix Goncourt 2016 pour Chanson douce tant le propos semblait choquant et le vocabulaire cru.

La tête de l’emploi – David Foenkinos

Posted in Romans

Le style de l’emploi
Lire un roman de David Foenkinos est devenu pour moi un acte de littérature un peu désinvolte, c’est-à-dire similaire à l’idée de regarder une série sans lui être vraiment fidèle, en sachant que j’ai peut-être raté un ou deux épisodes depuis la dernière fois sans que cela ne porte préjudice à la compréhension de l’intrigue générale.

Le monde est mon langage – Alain Mabanckou

Posted in Essais

Qui d’autre pour inaugurer ce blog littéraire ?
Si vous n’avez jamais lu d’ouvrage d’Alain Mabanckou, ne commencez pas par celui-ci ! Non pas qu’il soit mauvais, bien au contraire, mais il s’agit simplement d’un essai et non d’un roman. Quand on connait le talent de conteur de cet écrivain, il serait dommage de le découvrir par le biais de cet exercice somme toute assez académique, du moins par rapport à ces productions romanesques.