Skip to content

Mois : février 2017

Petit pays – Gaël Faye

Posted in Romans

Au revoir les enfants
J’avais déjà fait part dans la chronique de La grammaire est une chanson douce de mon admiration pour les auteurs capables de se (re)mettre à place des enfants et de parler avec leurs mots, comme Stephen King ou Alain Mabanckou par exemple qui excellent tous deux dans cet exercice ; eh bien Gaël Faye n’a pas à rougir aux côtés des deux écrivains pré-cités tant sa parole d’enfant est criante de réalisme !

Revival – Stephen King

Posted in Romans

Que la lumière soit !
Stephen King n’est jamais aussi bon que… non attendez une minute, Stephen King est TOUJOURS bon. Alors oui, le fait qu’il s’agisse de l’un des premiers auteurs que j’ai découvert étant enfant, qu’il ait fait partie de ma vie durant les vingt dernières années et que le parcours de sa bibliographie provoque irrémédiablement chez moi un afflux de souvenirs emplis de nostalgie peut éventuellement biaiser mon opinion quant à son talent ; néanmoins, le succès retentissant qu’il rencontre depuis ses débuts et la reconnaissance de ses pairs illustrée par les nombreux prix dont il a été auréolé au cours de sa carrière confirment son statut de génie parmi les écrivains du XXe siècle.